Rénovation : le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Le crédit d’Impôt Transition Énergétique ou CITE est un dispositif permettant de déduire de votre impôt sur le revenu une portion des dépenses occasionnées dans le cadre des travaux de rénovation énergétique d’un logement. À ce propos, la loi de finances pour cette année 2019 a prolongé la validité de ce dispositif fiscal jusqu’au 31 décembre 2019. Pour pouvoir en bénéficier, on vous dit tout à propos du CITE.

Un crédit d’Impôt pour qui ?

Le CITE est une sorte d’allègement fiscal qui s’adresse aux propriétaires, aux locataires ou encore aux résidants à titre gratuit domiciliés dans l’hexagone. Plus précisément, il est conçu pour les particuliers qui souhaitent entretenir des travaux de rénovation axés sur la performance et l’amélioration énergétiques de leur habitation. Toutefois, il ne s’agit pas de n’importe quel bâtiment ou de n’importe quelle maison. Le CITE concerne principalement un appartement, une maison privée ou une résidence principale. À part cela, la rénovation du bien immobilier en question doit être achevée depuis plus de deux années successives.

Les travaux de rénovation éligibles au CITE

Le crédit d’impôt travaux énergétique prend en considération les travaux de réhabilitation qui se rapporte au système de chauffage ou bien le système de production d’eau chaude sanitaire alimenté par de l’énergie renouvelable. Il concerne également la rénovation de chaudière THPE ou Très Haute Performance Énergétique, la pompe à chaleur, le diagnostic de performance énergétique ou DPE, la mise en place d’une cuve de fioul. À part cela, le CITE tient aussi en considération les travaux qui touchent de près l’isolation thermique d’un appartement, d’une résidence principale, etc. Il peut ici s’agir de l’isolation thermique du mur, du sol, de la toiture ou encore des combles. De surcroît, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique concerne la substitution de fenêtre en simple vitrage en de nouveaux modèles de fenêtre double ou triple vitrage.

Montant éligible au CITE

La majeure partie des travaux de rénovation éligibles au CITE vous permettent de profiter d’un allègement fiscal allant jusqu’à 30 % du montant des dépenses occasionnées. Dans cette optique, la somme totale des dépenses éligibles à ce crédit d’impôt est plafonnée à 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune. Alors qu’elle est évaluée à 8000 euros pour un individu seul, c’est-à-dire un célibataire, un divorcé, un veuf, etc. Pour les bénéficiaires du Crédit d’Impôt Transition Énergétique ayant des personnes à charge, la somme éligible augmente de 200 euros par enfant en résidence alternée et de 400 euros pour une personne à charge adulte ou enfant. Cela dit, dans l’envie de bénéficier d’une réduction fiscale tout en améliorant le confort de votre maison, il vous est recommandé de confier les travaux de rénovation à une entreprise certifiée RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement. Cette dernière qui doit fournir par la suite les matériaux et équipements installés dans le cadre de la rénovation.

Rédigé par :  Habitat EnR