Comment augmenter la valeur de votre bien immobilier ?

bien immobilier

Même si vous n’envisagez pas, pour le moment, de revendre votre habitation, il peut être intéressant de réaliser quelques travaux et aménagements dans le but d’en augmenter la valeur actuelle. Que prévoit la législation à ce sujet ? Quels sont les aménagements qui possèdent le meilleur ratio investissement/gain sur valeur ? Vous trouverez les réponses à ces interrogations en prenant connaissance des éléments contenus dans le texte ci-dessous.

Que dit la loi ?

Même pour des travaux pouvant être considérés comme “mineurs”, il est nécessaire d’effectuer certaines démarches administratives. Dans de telles circonstances, il ne vous faudra pas obtenir un permis de construire mais bien une déclaration préalable pour une maison individuelle. Cette dernière devient donc indispensable si vous réalisez des travaux comme la modification de l’aspect extérieur de l’habitation, l’extension de maison, la mise en œuvre d’une construction nouvelle ou encore des modifications dans l’usage d’un bâtiment.

Cette déclaration préalable a pour principal objectif de permettre aux services concernés de vérifier que vos travaux sont bien conformes aux législations et aux normes actuellement en vigueur. Une fois votre demande déposée, vous devrez patienter quelques semaines le temps que votre dossier soit étudié par une commission. Vous recevrez ensuite l’accord (ou non) vous permettant de démarrer votre chantier.

Les travaux de rénovation

La plupart des propriétaires estiment qu’il est important de réaliser des travaux permettant d’optimiser la consommation énergétique du logement. Il s’agit d’un argument qui prend de plus en plus de poids auprès des acheteurs, désormais à la recherche de confort mais également de dépenses énergétiques modestes. Si votre habitation se situe à proximité d’un axe particulièrement fréquenté, il devient intéressant alors de remplacer vos vitrages pour se tourner vers du matériel offrant une isolation phonique performante (double ou même triple vitrage par exemple).

Ne sous-estimez pas le moyen de chauffage de votre logement. Vous chercherez ainsi à remplacer les anciens convecteurs électriques par des systèmes plus modernes et plus performants. Intéressez-vous par exemple aux granulés de bois et aux chaudières qui les utilisent. Cette énergie apporte une chaleur agréable à l’ensemble du logement. Pour savoir si une telle solution est adaptable chez vous, prenez contact avec un spécialiste ou un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement).

L’aménagement des combles

Pour tirer le meilleur prix de vente pour votre habitation, il est essentiel de maximiser la surface habitable. Ce paramètre présente en effet une forte influence sur la valeur du logement. Vous comprenez alors qu’il devient impensable de ne pas aménager les combles. Attention, pour que les travaux permettent de gagner des mètres carrés en vue de la revente, il est indispensable que la hauteur sous plafond dans les combles soit d’au moins 1,80 mètre. Dans le cas contraire, la surface nouvellement créée par l’aménagement de cet espace ne pourra pas être réellement prise en considération.

Vous devez également bien prendre conscience que ce genre de travaux impactera également le montant des taxes foncières et d’habitation. Il vous faudra sortir plus d’argent qu’auparavant. N’oubliez pas non plus d’effectuer les déclarations préalables auprès des services concernés. Heureusement, il reste une bonne nouvelle ! Vous pouvez tout à fait prétendre à des aides pour le financement de ce type de travaux ou à des crédits d’impôts. Pour les obtenir, il vous faudra toutefois respecter certaines règles comme le choix de certains matériaux ou encore de l’entreprise qui réalisera les travaux.

Valoriser son logement et améliorer son confort thermique
Calorifugeage industriel et tertiaire : quels sont les meilleurs matériaux à utiliser