Isolation acoustique : différence entre les matériaux d’isolation et d’absorption acoustique

Lorsqu’il s’agit de protection contre le bruit, on mentionne souvent les propriétés d’isolation ou d’absorption acoustique de certains matériaux, en citant parfois indifféremment les deux termes comme s’ils étaient synonymes, de manière inappropriée.

En fait, l’isolation acoustique ou l’isolation acoustique et l’absorption du son sont deux caractéristiques différentes liées à l’acoustique.

Matériaux d’absorption acoustique

L’absorption sonore est la capacité d’un matériau à transformer l’énergie acoustique qui le traverse en un autre type d’énergie. En pratique, tout matériau présente un certain degré d’absorption acoustique, mais ceux utilisés en acoustique ont des caractéristiques particulièrement prononcées.

Par conséquent, les matériaux d’absorption acoustique n’ont pas la propriété de réfléchir les sons, mais plutôt celle de les faire réfléchir le moins possible et de les transformer en un autre type d’énergie, par exemple en chaleur.

Matériaux poreux absorbant le son

Les matériaux insonorisants les plus courants sont les poreux, en fait la porosité est l’un des paramètres qui déterminent leur efficacité, au même titre que d’autres caractéristiques, parmi lesquelles on peut citer la densité et la rigidité structurelle. Les panneaux fabriqués avec des matériaux poreux sont toutefois adaptés pour absorber les hautes et moyennes fréquences, tandis que d’autres types de panneaux doivent être utilisés pour les basses fréquences.

Attention : les peintures modifient les propriétés d’insonorisation des matériaux, notamment lorsqu’elles obstruent les pores, de sorte que le même matériau, une fois peint, peut avoir une performance moindre par rapport à l’état brut.

Matériaux d’isolation acoustiques

Les matériaux définis comme isolants acoustiques, en revanche, sont ceux capables de réfléchir l’énergie acoustique.

De manière approximative, on peut dire que la capacité d’insonorisation d’un matériau est donnée par sa masse au mètre carré. Cependant, il s’agit d’une valeur théorique, valable surtout pour les hautes et moyennes fréquences, alors que pour les basses fréquences d’autres facteurs entrent en jeu.

Compte tenu de la différence entre les deux types de matériaux, dans quel cas, utilisez-vous l’un plutôt que l’autre ?

Dans le secteur du bâtiment, il faut distinguer la nécessité d’assurer une bonne isolation acoustique du bâtiment de la nécessité d’assurer la transmission d’une bonne qualité sonore.

Les matériaux d’absorption acoustique sont utiles pour améliorer cette dernière caractéristique et le confort acoustique en général d’un environnement. Ils peuvent donc être utilisés dans des endroits où il est nécessaire, par exemple, d’écouter de la musique de manière précise et agréable. Dans ce cas, il s’agit du traitement acoustique des pièces.

L’isolation acoustique, en revanche, sert à limiter la transmission d’un signal acoustique d’un espace à l’autre, de l’intérieur vers l’extérieur ou inversement. Pour une maison, par exemple, elle vise à limiter l’entrée des bruits de la rue ou la transmission de sons vers l’extérieur qui pourraient déranger les voisins. Pour isoler acoustiquement une pièce, il est conseillé d’utiliser des panneaux avec une combinaison de matériaux absorbant et isolant le son.

Le noyau d’un panneau d’isolation acoustique est constitué de matériaux ayant un poids spécifique élevé (plomb, caoutchouc, membranes polymères) et représente ce qu’on appelle la masse ; en associant à cette masse des matériaux absorbant le son (ce qu’on appelle le ressort), les propriétés d’isolation acoustique s’améliorent encore.

Les panneaux ainsi créés sont utilisés pour isoler acoustiquement les éléments structurels d’un bâtiment, c’est-à-dire les murs, les toits, les sols et les plafonds.

Crédit d’impôt chaudière à granulés : guide pratique
Comment faire des travaux d’isolation dans sa maison?