Matériaux pour les portes et fenêtres extérieures : Bois, aluminium, PVC, acier, que choisir !

Quels sont les aménagements extérieurs à adopter ?

Les fenêtres et les portes doivent remplir un certain nombre de fonctions importantes :

Garantir un éclairage adéquat des environnements intérieurs, dans le respect des ratios d’éclairage par l’air prévus par la réglementation en vigueur.

Assurer un échange d’air correct pour éliminer les odeurs, éliminer le dioxyde de carbone et réduire le pourcentage d’humidité, en évitant la formation de moisissures et de condensation.

Protéger contre les agents atmosphériques et la pollution de l’environnement.

Avoir une bonne résistance mécanique pour supporter diverses contraintes et notamment celle du vent.

Assurer une bonne isolation thermique afin de réduire les coûts de chauffage et de climatisation.

Disposer d’une bonne isolation acoustique pour protéger les occupants des bruits extérieurs.

Offrir un certain degré de sécurité contre les tentatives d’intrusion.

Choisir les cadres en fonction des matériaux

À toutes ces fonctions, il faut bien sûr ajouter l’esthétique, fondamentale pour la décoration architecturale du bâtiment.

De ce point de vue, l’offre commerciale est très large, grâce à la possibilité de choisir des cadres de tout type, style et finition.

Une grande importance est accordée à l’esthétique, ainsi qu’aux autres caractéristiques, aux différents matériaux avec lesquels les fenêtres et les portes peuvent être construites.

Matériaux pour les installations

Les matériaux utilisés sont les suivants : Bois, aluminium, PVC, acier.

Il existe également des fenêtres et des portes fabriquées en associant un ou plusieurs de ces matériaux, afin d’exploiter les avantages de chacun.

Les luminaires en bois

Les cadres en bois sont traditionnellement les plus courants et probablement aussi ceux qui offrent le meilleur résultat esthétique.

Le bois présente de bonnes caractéristiques de durabilité, de stabilité dimensionnelle en fonctionnement, de résistance mécanique et de rigidité.

Toutefois, dans certains cas, il doit être traité à l’avance pour le protéger des attaques de champignons et d’insectes et, dans certains cas, convenablement séché pour éviter l’apparition de déformations et l’embarquement.

Le bois doit ensuite être protégé de manière adéquate à l’extérieur contre les rayons solaires et l’humidité, en utilisant des vernis spéciaux.

Il nécessite donc un entretien assez fréquent, comme le traitement avec des vernis et des agents d’imprégnation, qui doit être effectué au moins tous les 5 à 10 ans.

C’est pour cette raison que le bois a peu à peu commencé à être remplacé par l’aluminium.

Portes et fenêtres en aluminium

L’aluminium utilisé pour la fabrication des profilés est constitué d’un alliage de silicium et de magnésium, avec de faibles pourcentages de cuivre, afin d’améliorer ses caractéristiques physiques et sa maniabilité.

Les profils peuvent avoir l’aspect naturel du matériau, être électrocolorés ou peints avec des résines synthétiques.

Le matériau a de bonnes caractéristiques mécaniques, est léger, résistant et n’a pas peur des agents atmosphériques.

Cependant, elle présente l’inconvénient d’être un bon conducteur de chaleur, ce qui n’est pas une caractéristique positive pour les fenêtres et les portes en ce qui concerne leurs propriétés d’isolation thermique.

Pour améliorer cette qualité (en réduisant la transmission), les fenêtres et les portes en aluminium doivent avoir une rupture thermique, une caractéristique obtenue en insérant un matériau approprié à faible conductivité thermique dans la chambre interne du profilé.

Le système le plus utilisé pour cette découverte consiste à injecter une mousse de polyuréthane dans la chambre.

En outre, les fenêtres et les portes de production les plus récentes sont également à “joint ouvert”, un système qui améliore l’étanchéité du joint extérieur contre les infiltrations d’air et d’eau.

Portes et fenêtres en PVC

Le PVC présente de bonnes caractéristiques d’isolation, de stabilité aux chocs et de résistance aux agents atmosphériques, mais en outre, par rapport à d’autres matériaux, il se caractérise par des coûts beaucoup plus faibles.

Le chlorure de polyvinyle est une poudre composée de 57 sels et 47 de pétrole, à laquelle sont ajoutés d’autres additifs.

En fonction du pourcentage et des caractéristiques de ces additifs, des matériaux plus ou moins rigides peuvent être obtenus.

Le PVC peut donc se présenter sous des formes très souples, comme le caoutchouc, ou plus rigides, comme celle utilisée pour les fenêtres et les portes.

En particulier, dans ce cas, il est produit par un processus d’extrusion à chaud.

Afin de rendre les cadres moins déformables, il est cependant fréquent de renforcer la chambre centrale avec un profilé en acier galvanisé.

Cadres en acier

Les fenêtres et les portes en acier sont fabriquées avec des profils très résistants et indéformables qui conviennent également aux grandes portées et, si elles sont équipées de joints appropriés, avec une grande étanchéité à l’air.

L’acier, comme l’aluminium, est un bon conducteur de chaleur, donc là aussi, pour assurer une bonne isolation thermique, il est nécessaire d’utiliser des profils de rupture thermique.

Le principal inconvénient est la facilité d’oxydation du matériau, qui nécessite donc des traitements de protection appropriés.

Matériaux combinés

Comme nous l’avons dit, les systèmes mixtes sont également très courants, parmi lesquels le plus utilisé est celui qui couple le bois et l’aluminium, en vissant les deux cadres l’un sur l’autre.

Généralement, le cadre en aluminium est placé à l’extérieur, afin d’exploiter sa meilleure résistance aux agents atmosphériques, tandis que celui en bois est à l’intérieur, afin d’exploiter ses meilleures caractéristiques esthétiques.

Pour augmenter la performance thermique, il est également possible d’insérer un profilé en polystyrène entre les deux matériaux par collage ou d’autres types d’ancrage.

Les cadres aluminium – PVC, en revanche, sont constitués d’un cadre en PVC auquel sont ancrés les profilés en aluminium.

Dans ce cas, le PVC a une fonction d’isolation structurelle et thermique, tandis que l’aluminium a une fonction de protection contre les agents extérieurs.

Conseils pour construire un échafaudage sûr
Astuces pour réaliser une chape