Top 10 des rénovations et réparations de printemps

Le printemps est le moment idéal pour se préparer à la chaleur printanière et aux prochains mois d’été.  Après un long hiver, le printemps est une véritable bouffée d’air frais. Tout cet ensoleillement met en évidence vos gouttières pleines de feuilles et endommagées, la pourriture du bois, les fissures dans votre intérieur et toutes les plantes mortes des plates-bandes de l’année dernière.

Vous trouverez ci-dessous une liste de contrôle permettant d’examiner les zones qui pourraient nécessiter un certain entretien ou des rénovations par un entrepreneur qualifié. C’est le moment idéal pour inspecter tous ces éléments et faire le nécessaire pour que vous ayez le temps d’aller jouer dehors dans les mois à venir.

EXAMINER VOS BARDEAUX DE TOIT

Examinez vos bardeaux de toit pour voir si certains ont été perdus ou endommagés pendant les tempêtes d’hiver. Si votre maison a un toit plus ancien, vous voudrez peut-être établir un budget pour le remplacer. Le soleil d’été peut vraiment endommager les bardeaux de toit. Les bardeaux qui sont fissurés, déformés ou desserrés ou qui manquent de granules doivent être remplacés. Les solins autour des évents de plomberie, des lucarnes et des cheminées doivent être vérifiés et réparés par un couvreur qualifié

VÉRIFIER L’ISOLATION DU GRENIER

Le printemps est une bonne période pour faire un tour dans le grenier afin d’inspecter votre isolation.  Pensez à prévoir une isolation supplémentaire pour les mois d’été à venir.

INSPECTER LES FISSURES DES SOLS, DES PLAFONDS ET DES MURS INTÉRIEURS 

Regardez autour de votre maison pour voir s’il y a des fissures dans le plafond ou les murs qui doivent être réparées.  Si elles sont importantes, vous devrez peut-être examiner vos fondations pour détecter les fissures majeures. La majorité des fissures sont dues à la dilatation du sol.  Le sol expansif contient des argiles smectiques qui absorbent l’eau. Plus le volume augmente, plus l’eau est absorbée. Lorsque le sol se dilate, il n’est pas improbable qu’il exerce une force suffisante sur une structure pour causer des dommages.

Les sols, murs et fondations fissurés sont parmi les types de dommages les plus courants causés par les sols en expansion. Lorsqu’un gonflement important se produit, les étages supérieurs de la structure peuvent se déplacer et causer des dommages. Outre le gonflement, les sols expansifs peuvent également se rétracter lorsque l’humidité s’assèche. Cette contraction peut entraîner une perte de soutien de la fondation, ce qui peut également causer des problèmes de fondation.

Prévoyez toute réparation dès maintenant, avant que les pluies printanières ne causent davantage de dégâts.  Un entrepreneur professionnel en rénovation sera en mesure d’utiliser les meilleures techniques pour réparer les dégâts.  Si vous avez récemment effectué des travaux de fondation, vous devriez attendre quelques mois avant de procéder à des réparations.  C’est aussi le bon moment pour envisager de peindre les zones intérieures et extérieures exposées aux conditions climatiques.

EXAMINER LES BOISERIES AUTOUR DE VOTRE MAISON 

Inspectez les boiseries à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison autour des fenêtres, des portes, des balustrades et des terrasses. Prévoyez toute réparation dès maintenant, avant que les pluies de printemps n’endommagent davantage le bois exposé.  C’est un bon moment pour voir s’il est possible de peindre les zones exposées aux intempéries.

VÉRIFIER TOUTES LES GOUTTIÈRES

Vérifiez si les gouttières sont desserrées ou si elles fuient.  Un mauvais drainage peut entraîner la présence d’eau dans le vide sanitaire. Nettoyez toutes les gouttières et assurez-vous que les descentes d’eau s’écoulent loin des fondations et qu’elles sont dégagées et exemptes de tout débris.  Vous pouvez utiliser un tuyau d’arrosage pour évacuer les débris restants après le nettoyage. Si vos gouttières sont plus anciennes, nous envisageons vivement de les remplacer.

UTILISEZ UN SOL COMPACTÉ POUR LES ZONES BASSES DE LA COUR

Les zones basses dans la cour ou à côté des fondations doivent être remplies de terre compactée. Les pluies de printemps peuvent provoquer des inondations dans la cour, ce qui peut endommager les fondations. En outre, lorsque l’eau s’accumule dans ces zones basses en été, elle crée un terrain propice à la reproduction des insectes et surtout des moustiques.

EXAMINER LA CHEMINÉE

Examinez l’extérieur de la cheminée à la recherche de signes de dommages éventuels. Faites nettoyer et inspecter le conduit de fumée (la section qui remonte à l’intérieur du conduit de cheminée) par un ramoneur agréé. L’accumulation de créosote peut ne pas sembler dangereuse, mais elle s’enflamme à seulement 230° C, et une fois qu’elle commence à brûler, elle se dilate comme de la mousse d’étanchéité. En moins d’une minute, elle atteint plus de 1 100° C et peut engloutir toute votre cheminée et détruire votre maison.

Même si vous nettoyez votre cheminée régulièrement, vous devriez la faire inspecter par un ramoneur qualifié une fois par an.

DÉPLACER DU BOIS DE CHAUFFAGE PRÈS DE VOTRE MAISON

Retirez le bois de chauffage stocké près de la maison. Le bois situé près du périmètre de votre maison invite les insectes et les termites à entrer facilement dans votre maison. Le bois de chauffage doit être stocké à au moins 45 cm du sol et à au moins 60 cm de la structure.

VÉRIFIER LES ROBINETS EXTÉRIEURS

Vérifiez si les robinets extérieurs sont endommagés par le gel. Ouvrez l’eau et placez votre pouce ou votre doigt sur l’ouverture. Si vous pouvez arrêter l’écoulement de l’eau, il est probable que le tuyau à l’intérieur de la maison soit endommagé et devra être remplacé. Pendant que vous y êtes, vérifiez que le tuyau d’arrosage n’est pas endommagé par la pourriture sèche.

PROGRAMMEZ L’ENTRETIEN DE L’APPAREIL DE CHAUFFAGE, DE VENTILATION ET DE CLIMATISATION

Faites nettoyer et entretenir l’unité extérieure du système de climatisation par un entrepreneur qualifié en chauffage et en refroidissement ; il est également conseillé de vérifier l’ensemble de l’unité de CVC pendant que le technicien est sur place. Des serpentins propres fonctionnent plus efficacement, et un appel de service annuel permettra de maintenir le système à son niveau de performance maximal. Changez régulièrement tous les filtres intérieurs et les filtres de l’unité (nous recommandons tous les 3 à 6 mois).

VÉRIFIER L’ÉQUIPEMENT D’ALIMENTATION DE LA PELOUSE

Vérifiez que votre équipement de pelouse alimenté au gaz et à piles est prêt pour l’été. Nettoyez votre équipement et des lames de coupe aiguisées faciliteront grandement le travail sur le terrain.

Comment combiner l’acoustique et l’esthétique dans la construction
Isolation acoustique : différence entre les matériaux d’isolation et d’absorption acoustique