L’autoconsommation énergétique : définition

L’autoconsommation énergétique consiste à produire sa propre électricité afin de le consommer au quotidien. Le but est donc de s’affranchir des fournisseurs classiques d’énergie électrique. L’autoconsommation énergétique constitue une petite révolution dans le monde de l’électricité. En effet, avant 2017, les particuliers qui produisaient de l’énergie devaient revendre leurs productions aux compagnies fournisseurs d’électricité.

Les avantages de l’autoconsommation énergétique

Produire et consommer sa propre énergie électrique est très avantageux sur le plan financier. Bien que le coût de l’investissement soit conséquent au départ, vous pourrez réduire drastiquement votre facture énergétique. Plus encore, lorsque le foyer est totalement autosuffisant en énergie, il n’y a plus de facture à payer. Face à une tendance à la hausse du prix de l’électricité, l’autoconsommation énergétique permet de se prémunir des dépenses importantes liées à l’électricité. Pour les maisons éloignées du réseau national, ce concept est un excellent moyen d’apporter du confort à la maison.

L’autoconsommation énergétique manifeste également l’intérêt pour les énergies vertes. Les énergies produites par le soleil et le vent sont entièrement renouvelables et totalement respectueuses de l’environnement.

L’autoconsommation énergétique, un projet onéreux mais rentable sur le long terme

Le coût des équipements et des installations constitue le premier obstacle à l’autoconsommation énergétique. Il est vrai que les prix des panneaux solaires et des équipements éoliens ont considérablement baissé ces dernières décennies. Néanmoins, toutes les familles n’ont pas encore la possibilité de s’offrir ces équipements qui se valent autour de millier d’euros (installation comprise). De plus, être totalement autonome en énergie est plus coûteux financièrement que s’il s’agissait d’une production partielle d’électricité. Pour les foyers à petit budget, il est possible de procéder par étape. Au début du projet, il est possible de combiner l’utilisation de réseau national d’électricité et la production d’une partie de l’énergie domestique. Par la suite, les économies réalisées peuvent être investies dans l’amélioration des équipements pour devenir totalement autonome en énergie.

Le choix des équipements : panneaux solaires ou énergies éoliennes

L’installation de panneaux solaires et d’équipements éoliens constitue le premier réflexe lorsqu’on parle d’autoconsommation énergétique. Entre le panneau solaire et l’éolienne, le choix n’est pas facile. Sur le plan financier, l’installation des panneaux solaires est moins coûteuse qu’investir dans l’énergie éolienne. Il faut également prendre en compte le climat de la région afin de choisir le bon équipement. La pose de panneaux solaires est idéale dans les zones bien exposées au soleil. Pour les régions soumises aux vents, l’installation d’éolienne est très avantageuse.

Rédigé par :  Habitat EnR

Développement de l’autoconsommation photovoltaïque en France
Quelles démarches pour une installation photovoltaïque en autoconsommation ?