Poêle, chaudière ou insert : zoom sur les différents chauffages au bois

Le beau temps tire sa révérence, les vents et la rigueur de l’hiver commencent à pointer leur nez. Chacun se prépare à sa façon pour affronter cette nouvelle saison froide. Les distributeurs de chaleur passent par les entretiens d’usage avant la remise en fonction. Entre les diverses sources de température électriques ou au gaz, les appareils de chauffage au bois continuent de séduire et disposent encore de beaux jours devant eux. Voici un petit tour d’horizon des différents types d’équipement du genre, si vous avez succombé à leur charme.

Les inserts de cheminée

Pour la plupart, se chauffer avec des bûches rappelle les vieilles cheminées en briques noircies, béantes et inondant la pièce d’une chaleur agréable et d’un relent de fumée. Cette image existe toujours, mais à notre époque du XXIe siècle, elle s’est beaucoup modernisée. L’âtre ouvert est de moins en moins utilisé. Ce système de chauffage au bois intègre un insert qui accueillera les bûches, et celui-ci sera fermé par un couvercle en verre pour ne pas gâcher le plaisir de voir les flammes danser. Par contre, le rendement sera nettement augmenté, maintenant que la chaleur est confinée et redistribuée dans toute la maison en empruntant le réseau de chauffage.

Le poêle

L’avantage principal de cet équipement réside dans le fait qu’il peut être installé à n’importe quel endroit, à la demande. Contrairement aux cheminées qui nécessitent un coin de la maison ou même un encastrement dans les murs, le poêle peut se placer au beau milieu de votre salon. Ce chauffage au bois fournit un rendement de près de 80% selon la matière de fabrication, mais aussi la conception. Ainsi, certains modèles peuvent présenter plusieurs entrées d’air pour optimiser l’accroissement de la chaleur, d’autres disposent même d’une télécommande pour régler la température. En outre, d’autres produits offrent jusqu’à 90% de rendement, notamment les poêles à granulés. Par rapport à la bûche traditionnelle, le granulé de bois prend moins de place en stockage, et sa combustion fournit plus de chaleur et dure plus longtemps.

La chaudière

Cet équipement se place surtout en position de chauffage central que d’appoint. Il alimente les radiateurs, et avec les évolutions technologiques de ces dernières années, ce chauffage au bois peut fournir un rendement jusqu’à 85%. Comme le poêle, la chaudière peut également fonctionner avec des granulés ou pellets. Néanmoins, le seul inconvénient se situe au niveau du coût de l’investissement de départ.

Rédigé par :  Habitat EnR