Comment faire passer l’électricité dans la prise ?

“Veuillez fermer le réfrigérateur, il consomme beaucoup d’électricité !” Les parents disent souvent cela à leurs enfants. Pour refroidir beaucoup de choses, il faut beaucoup d’électricité.

On ne voit pas l’électricité, elle sort tout simplement de la prise.

Mais comment l’électricité se retrouve-t-elle dans la prise ?

Pour le savoir, il est préférable de mettre les chaussures et la veste et de marcher à reculons sur le chemin du ruisseau.

Quelques notions de base sur l’électricité

La ligne électrique va de la maison à la maison du transformateur dans la zone résidentielle.

Il y a beaucoup de câbles et de bobines.

Une bobine est un fil de cuivre enroulé serré.

Lorsque le courant passe dans les bobines, on entend un bourdonnement.

Le bourdonnement vient du fait que le courant est ralenti.

Pour le transport sur de longues distances, l’électricité s’accélère comme en Formule 1, elle passe donc plus vite à travers la ligne.

Mais cette vitesse est beaucoup trop élevée pour une utilisation quotidienne.

Parce que tous les appareils électriques tolèrent une vitesse beaucoup plus faible. C’est pourquoi le courant doit être ralenti.

Les adultes parlent de “tension”.

Pour les transports, l’électricité a une “haute tension”.

Dans le transformateur, la tension du courant est réduite de manière à ce qu’il n’arrive pas plus de 230 volts à la prise.

Si nous suivons la ligne électrique, nous arrivons au poste de transformation à l’extérieur de la ville.

La ligne électrique ne sort du sol que de cet endroit.

En ville, il est plus intelligent de poser les lignes électriques sous terre afin qu’elles ne perturbent pas la construction des maisons et la circulation.

Quand l’électricité prend la route

Au poste de transformation, il se passe à peu près la même chose qu’à la maison du transformateur, mais en plus grande quantité.

Dans le cas de l’électricité, il y a quelque chose comme un réseau routier avec des autoroutes, des routes fédérales et des routes locales.

Au poste de transformation se trouve la sortie de la route principale ou de l’autoroute vers le village.

Dans le langage technique, cela s’appelle “haute”, “moyenne” et “basse tension”.

Selon la distance à laquelle se trouve la centrale électrique la plus proche, l’électricité est acheminée par l’autoroute ou la route de campagne.

Finalement, c’est le même concept qu’avec une voiture.

Dans le réseau électrique, c’est comme faire du shopping dans le centre ville un samedi.

D’innombrables électrons sont en chemin, “roulant” sur les routes vers les maisons et les usines, et la plupart du temps sans accident.

Cela fonctionne bien parce que les réseaux sont contrôlés. Les centres de contrôle du réseau veillent à ce que tout le monde ait toujours suffisamment d’électricité.

Les techniciens surveillent le réseau électrique et s’assurent que la circulation se déroule sans encombre.

“Uniforme” signifie que la production et la consommation d’électricité sont exactement les mêmes.

C’est la particularité de l’électricité : elle doit être produite exactement au moment où elle est consommée.

Cet équilibre peut également être mesuré, c’est ce qu’on appelle “la fréquence”.

Depuis le poste de transformation, notre chemin passe par des prairies et des forêts. Enfin, nous arrivons à une centrale électrique.

Dans toutes les centrales électriques, il y a un générateur installé qui produit l’électricité.

Et un tel générateur est construit de la même manière qu’une dynamo de bicyclette.

À l’intérieur se trouve une bobine, c’est-à-dire un fil de cuivre étroitement enroulé, qui tourne, également appelée “rotor” (rotation = tour).

Autour de la bobine se trouve un aimant, le “stator” (statique=non-mobile). Si la bobine tourne devant l’aimant, de l’électricité est produite.

Cependant, la bobine ne tourne pas toute seule.

Une turbine est généralement fixée au générateur.

Ces turbines sont alimentées par diverses sources telles que l’eau, le charbon, le vent ou l’énergie nucléaire.

L’électricité produite dans la centrale électrique est envoyée chez vous par la ligne électrique.

Vous souhaitez tester par vous-même le fonctionnement d’un générateur ?

Pourquoi ne pas simplement prendre un vélo et démarrer la dynamo ?

Si nous pédalons maintenant lentement, la lumière vacille un peu.

Le scintillement est causé par la rotation de la bobine devant l’aimant.

Chaque fois qu’il passe un certain point, des électrons (petites particules invisibles) sont pressés dans la ligne.

Si nous pédalons maintenant plus vite, la lampe s’allumera uniformément, mais seulement pour notre œil humain.

En réalité, il vacille plus vite qu’on ne le voit…

Il fonctionne de la même manière que la dynamo de vélo de la centrale électrique, il est seulement beaucoup plus grand.

La centrale hydroélectrique de Rheinfelden produit à elle seule de l’électricité pour 170 000 ménages !

Conseils pour construire un échafaudage sûr
Astuces pour réaliser une chape