Comment installer un ascenseur ?

L’ascenseur, c’est-à-dire l’ascenseur privé au service d’une unité immobilière, pourrait être considéré comme un luxe, mais en réalité, il constitue une aide importante pour la suppression des barrières architecturales. L’ascenseur est l’un des dispositifs qui permettent aux personnes ayant des difficultés de marche temporaires ou permanentes d’accéder aux maisons. La plate-forme élévatrice, du moins en apparence, est assez semblable à un ascenseur commun, mais elle est conçue spécifiquement pour les appartements privés et, en particulier, pour les maisons disposées sur deux ou plusieurs niveaux.

Caractéristiques techniques d’un ascenseur interne

Peu encombrant et de petite taille, l’ascenseur interne est facile à installer.

L’installation est effectuée par des techniciens qualifiés en quelques jours.

L’ascenseur ne nécessite pas de compartiment technique pour son installation, mais une seule paroi porteuse suffit.

En général, ils peuvent être installés à l’intérieur de la cage d’escalier ou même à l’extérieur du bâtiment.

La fosse, c’est-à-dire le compartiment situé sous la cabine, n’a besoin que de 10 à 12 cm.

Les dimensions requises pour l’installation d’une cabine vont jusqu’à 110 x 140 cm, mais il existe des mini-ascenseurs qui ne nécessitent que 60 x 60 cm d’espace. La capacité maximale est de 400 kg.

Il suffit de penser que la consommation électrique d’un ascenseur est très similaire à celle d’un appareil ménager ordinaire et que pour l’installer, il suffit d’un point d’éclairage de 220 – 230 volts.

En pratique, aucune mise à niveau du système électrique n’est nécessaire pour son utilisation. Tout au plus, une ligne dédiée peut être mise en place pour être amenée au standard principal.

C’est également pour cette raison que le coût d’un ascenseur est beaucoup plus bas que celui d’un système d’ascenseur commun. Bien entendu, les coûts dépendent également des caractéristiques du système.

Où installer un ascenseur interne ?

Si l’ascenseur doit être placé à l’intérieur d’un logement, dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, il faut prévoir quatre murs en maçonnerie ou en béton pour y placer la cabine.

La cabine peut également être placée à l’intérieur d’une structure de support métallique. C’est la solution idéale lorsque l’ascenseur est placé à l’intérieur d’une cage d’escalier existante.

Enfin, l’ascenseur peut être installé à l’extérieur du bâtiment.

Dans ce cas, elle nécessite peu de travaux de maçonnerie, limités à la création d’un accès au sol.

Différences entre l’ascenseur et l’ascenseur traditionnel

L’ascenseur interne est, comme dit, conçu pour les maisons individuelles, mais il peut aussi être une excellente solution pour les petits bâtiments.

Cependant, l’ascenseur traditionnel de type condominium est conçu pour un usage beaucoup plus intensif, c’est pourquoi il offre des performances supérieures en termes de vitesse et de capacité de charge. D’autre part, elle a besoin de plus d’espace et d’interventions techniques plus longues pour l’installation.

La vitesse de déplacement des ascenseurs est au contraire d’environ 0,15 mètre par seconde, comme l’exige la directive 2006/42/CE sur les machines à laquelle ils se réfèrent.

Pour des raisons de sécurité, les tables élévatrices sont conçues pour fonctionner avec le mécanisme dit “homme présent”, c’est-à-dire uniquement en maintenant le bouton enfoncé.

Les portes palières sont à charnières et peuvent également être actionnées mécaniquement.

Exigences de sécurité pour un ascenseur interne

L’ascenseur interne doit être équipé des exigences de sécurité suivantes :

– Déclaration de conformité CE et marquage CE

– Dispositif qui, en cas de panne, ramène la cabine au sol et permet aux passagers de sortir

– Le système de repêchage ascendant et descendant, un dispositif qui ramène le fond de la cabine au niveau exact du sol

– Photocellules

– Sirène d’alarme

– Téléphone

– Eclairage de secours sur les boutons qui empêche l’accès aux personnes non autorisées.

Conseils pour construire un échafaudage sûr
Astuces pour réaliser une chape